Dans le journal OUEST-FRANCE du 19/05/2021, un article indique que le CPB ne « remboursera pas les licences » 2020-2021.
Plusieurs notions sont confondues dans l’article et sont susceptibles d’induire en erreur le lecteur.

En effet, la cotisation d’une association est composée de plusieurs éléments : une adhésion à l’association, une licence fédérale (en sport), une assurance individuelle (pour certaines activités), et un solde qui permet de financer, de manière mutualisée, l’activité pratiquée pendant la saison.

La problématique est actuellement à l’étude au sein du CPB, et son Conseil d’Administration ne s’est pas totalement prononcé sur ce qui sera ou ne sera pas remboursé, ni sur le montant, ni sur le mode de remboursement. Le montant de l’adhésion à l’association ne devrait pas être remboursé par nature, de même, que les frais individuels de licences et d’assurances si le CPB n’est pas lui-même remboursé par les fédérations et les assureurs concernés.

Cependant, le Conseil d’Administration du CPB étudie activement la situation et simule les impacts économiques du remboursement d’une quote-part du solde de la cotisation prorata temporis, comme beaucoup d’autres associations.

Le Conseil d’Administration du CPB, association d’utilité publique portée par de fortes valeurs sociales, sera néanmoins attentif à ce que toute décision ne mette pas en péril les emplois du CPB qui permettront à tous nos adhérents de repratiquer leurs activités favorites en septembre prochain.